L’équipe

Pascal Thomas

Président

Pascal, ingénieur en génie logiciel, a débuté sa carrière comme développeur, passionné par la technologie et l’innovation.

De 1992 à 2000 chez Thomson CSF puis Valtech, il occupe successivement des responsabilités techniques et de business développement. Il quitte Valtech en 2000 et crée, avec le soutien de Nicolas Ceccaldi, Cosmobilis, une startup qui développe un portail de mobilité multicanal dédié à l’Internet avant de rejoindre Orange en 2001 comme directeur des services multimédias mobile. Parmi les innovations principales, Pascal a eu l’occasion de mettre en marché les jeux java ainsi que la vidéo et la télévision sur mobile. En 2006, il participe à la création d’une start-up interne au groupe, Next.com, dédiée à l’innovation dans les services de télévision (lancement du premier service de « catchUp TV ») et les réseaux sociaux. En 2010, Pascal quitte Orange pour la société Pages Jaunes comme vice-président New Média en charge de développer les services qui doivent permettre à l’entreprise de passer à l’ère du digital. Il y gère donc le lancement d’offres sur les réseaux sociaux mais également la reprise en main de Mappy en tant que CEO. Après avoir revu le business model et l’organisation de Mappy, Pascal quitte le groupe Pages Jaunes en 2014 pour prendre la direction des services numériques des Pages Jaunes canadiennes au Québec ou il gère une équipe de 700 personnes jusqu’en fin 2017.

Nicolas Ceccaldi

Directeur Buisness Développement

Diplômé de la première promotion de Grenoble École de Management, Nicolas travaille 10 ans comme salarié chez Cap Gemini puis Apple Computer. Il reprend en 1998 une première société éditrice d’un logiciel de CAO pour l’industrie du ferroviaire et de l’aéronautique. Il fait évoluer l’entreprise en y développant une activité de SSII spécialisée en développement Java et rencontre Pascal chez Valtech à cette occasion. La société rebaptisée Smart-Up incube Cosmobilis, qui sera fermée en 2001, et Wap Research, spécialiste du développement sur mobile, qui sera elle revendue au groupe Devoteam. Nicolas quitte Smart-Up en 2001 pour rejoindre Valtech en qualité de responsable du développement offshore mais après 6 mois, il est repris pas la fièvre de l’entrepreneuriat. En 2004, il finalise avec son épouse et un ami, le LBO sur une PME qui distribue des accessoires de téléphonie mobile et réalise à l’époque 6M€ de chiffre d’affaires. Avec le soutien de son partenaire financier, BNP Paribas Développement, Nicolas et ses associés multiplient par 10 le CA de la société, rebaptisée entre temps ascendeo, qui atteint 75M€ en 2014 pour un EBITDA de 8M€ et qui est présente en France, en Espagne et en Chine avec plus de 180 personnes et dans plus de 50 pays avec sa marque muvit. En 2014, il finance sur ses fonds propres la création d’une petite unité de fabrication de protection pour smartphone, LaFab Paris qui sera liquidée et reprise début 2019. ascendeo rejoint le groupe Innov8 en 2015 et Nicolas décide de reprendre sa liberté pour étudier un nouveau projet entrepreneurial. Ça sera Futura Gaïa avec Amélie et Pascal.

Amélie Thomas

Ingénieur Recherche et Développement

Amélie, ingénieur en biotechnologies, s’est spécialisée en biologie végétale et biotechnologie environnementale.

Elle s’est dirigée naturellement vers l’agronomie et notamment le développement de biostimulants à base de micro-organismes pour faire évoluer l’agriculture et réduire l’utilisation des intrants phytosanitaires. Amélie a développé plusieurs produits sur des cultures de fraise pour Concentric, une startup à Montréal. Elle y dépose d’ailleurs un brevet et imagine rapidement l’implication de ce type de technologies dans l’agriculture de demain et leur intérêt pour un nouveau mode de culture qui doit permettre de relever les défis alimentaires du XXIème siècle. Elle évoque la chose avec son père à l’occasion d’une dégustation de fraises produites en indoor à Montréal en plein hiver.